VALVYGNE : ELEVEUR PASSIONNE DE BERGER ALLEMAND DEPUIS 1971
  •  
  •  

HISTOIRE

HOMMAGE A MES MAITRES

 


L'élevage du chien de Berger Allemand est une œuvre de patience, faite pour la plus grande part de sacrifices, de désillusions, d'espoirs déçus mais aussi heureusement, de joies. Et la réussite est très souvent au bout d'un long chemin semé d'embûches. Il faut avoir la foi chevillée au corps et les vrais éleveurs sont avant tout ceux qui s'inscrivent dans la durée car on peut dire, là, que leur passion a été la plus forte, résistant à tous les facteurs de découragement et à l'usure du temps.

                                              

La passion pour l'élevage du berger allemand est un  virus dont on ne guérit jamais malgré les moments de lassitude et de découragement car notre race est vraiment passionnante à bien des égards et j'ai eu la chance de rencontrer dans ma carrière d'éleveur des personnes tout aussi passionnantes qui ont été mes maîtres et qui dans des discussions interminables m'ont montré, sans restriction, le chemin à suivre.
 
C'est à l'élevage de GERBE DE GRANVAL, à St Rémy en Rollat, chez Mlle Yolande NEBOUT que j'ai fait mes premiers pas dans le Berger Allemand auprès de celle que je considère comme étant dans les années 1970 la meilleure éleveuse française de chiens de Berger Allemand. Yolande NEBOUT m'a tout appris ou presque sans restriction, ni arrière pensée et c'est avec les femelles de GERBE DE GRANVAL de très grandes qualités que j'ai construit des souches solides aux anatomies de rêve qui se perpétuent encore aujourd'hui.
 
 
 
 
La première exposition à laquelle j'ai assisté était celle de Melun en 1968. Comme j'y demandais des renseignements, on me dit de m'adresser au Président de la S.C.B.A. qui était dans le ring. Il s'agissait de M. Marcel OLIVE qui dirigeait la race en France depuis 1955.
Le Président OLIVE  était avant tout un éleveur et avait fait ses preuves avec son élevage de FORT REAL.Très proche du Dr FUNK, alors Président du S.V. allemand, il avait sû importer des sujets exceptionnels et aussi briller au championnat d'Allemagne avec notamment HETTEL de FORT REAL qui s'y classa 1er excellent.
 
Dans une action bénévole, passionnée et désintéressée qui a duré 25 ans, il a été le promoteur et le soutien inconditionnel de l'élevage du Berger Allemand en France.
 
Marcel OLIVE m'a, durant toutes ces années, prodigué des conseils inestimables issus de son immense expérience et de ses innombrables contacts avec les éleveurs et dirigeants d'Outre-Rhin. Il ne s'est pas passé une exposition où il se trouvait, où il jugeait, où je n'ai eu avec lui de très longues conversations, riches d'enseignements et d'échanges. Il a su transmettre le flambeau et comme il l'a écrit lui-même : "Restituer le savoir aussi bien que le feu sacré qu'on a reçu d'autrui"
 
 
  
Enfin, j'eu la chance de rencontrer dans les années 70, M. Walter MARTIN juge et éleveur allemand sous l'affixe VON DER WIENERAU. Cet homme de génie, véritable "sorcier" du Berger Allemand, doté d'une vista exceptionnelle et d'une connaissance sans bornes dégageait un charisme peu commun doublé d'un caractère jovial et très chaleureux. Pendant 25 ans, chacune de mes rencontres avec lui était pour moi un enrichissement sans pareil car toujours accompagné d'une bonne partie de rigolade ! Et je ne vous parle pas de l'enrichissement génétique que ses chiens nous ont amené.